FORUM DE TEST
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Une Cabane hantée ? Pff, ça m'fait pas peur !

Aller en bas 
AuteurMessage
Sarabeth Van Hook
6ème année, Serdaigle
6ème année, Serdaigle
Sarabeth Van Hook

Féminin Nombre de messages : 128
Age : 26
Âge du personnage : Seize ans
Humeur : Eh bien, évites de m'embêter ...
Date d'inscription : 28/06/2008

Feuille de personnage
Points de Magie: 25

Une Cabane hantée ? Pff, ça m'fait pas peur ! Empty
MessageSujet: Une Cabane hantée ? Pff, ça m'fait pas peur !   Une Cabane hantée ? Pff, ça m'fait pas peur ! EmptyVen 4 Juil - 18:28

    [Hj : Ce sujet n'est pas en priorité a quelqu'un et, par conséquent, n'importe qui peut répondre du moment qu'il le fasse régulièrement. Il n'y a aucun problème au fait que plusieurs personnes viennent, mais pas trop ... Plein de gens dans la Cabane Hurlante d'un coup, ce serait bizarre ...]

    Ce week-end, il y avait une sortie à Pré-au-Lard pour les élèves ayant dépassé la troisième année. Sarabeth, bien qu’elle commençait à connaître le village par cœur, décida d’y aller, étant donné que cela lui permettait de sortir un peu des murs et du parc du château, ce qui ne lui ferait certainement pas de mal. Bien entendu, la Serdaigle ne comptait pas y aller seule parce que, si elle faisait cela, elle risquait fort bien de s’ennuyer, ce qu’elle voulait à tout prix éviter. Elle décida donc d’y aller avec quelques amis mais, ceux-ci ayant quelque chose à faire avant à Pré-au-Lard, ils décidèrent de se rejoindre quelque part. Après avoir fixé un rendez-vous (aux Trois Balais, à quatorze heure trente), ils partirent chacun de leur côté, Sarabeth restant seule et les trois autres ensembles.

    La jeune fille vagabonda dans Pré-au-Lard et entra même dans quelques magasins, bien qu’elle y soit allée souvent et que, seule, cela n’avait pas beaucoup d’intérêt. Néanmoins, la jeune fille s’acheta une nouvelle plume car celles qu’elle avait étaient un peu trop abîmées et s’acheta une glace qu’elle dégusta en marchant, s’arrêtant çà et là devant les vitrines. Beth jeta soudain un coup d’œil à sa montre et vit qu’il lui restait peu de temps avant de se rendre au rendez-vous et marcha donc au plus vite aux Trois Balais.

    Lorsqu’elle y arriva, elle avait fini sa glace et, malheureusement, ses amis n’étaient toujours pas arrivés. Tant pis, elle pourrait encore les attendre, ils avaient dû se retarder quelque part et n’allaient sûrement pas tarder à arriver. La demoiselle alla donc s’asseoir à une table, en restant près d’une fenêtre, pour pouvoir regarder s’ils arrivaient. Mrs Rosmerta s’approcha soudain d’elle et lui demanda si elle voulait quelque chose à boire. Après avoir hésiter quelques instants, la jeune fille répondit :


    « Oh ... Non, je vais attendre … Des amis doivent arriver bientôt ... »

    Mentalement, elle pria pour qu’ils arrivent effectivement bientôt mais, à son grand malheur, dix minutes plus tard, ils n’étaient toujours pas là. Ils l’avaient oubliée, ou quoi ?! Le mieux aurait été de ne pas se séparer, mais maintenant, c’était trop tard. La Bleue et Bronze n’avait plus qu’à prendre son mal en patiente et décida de se faire patienter en prenant finalement quelque chose à boire.

    La demoiselle avait fini sa Bierraubeure qu’elle avait commandée, et ils n’étaient toujours pas là. Trop, c’était trop ! Sarabeth n’allait tout de même pas rester comme une idiote ici durant des heures ! Après avoir payé sa boisson, la jeune fille quitta le pub, se doutant que ses amis ne viendraient sûrement pas. Pourquoi, elle ne le savait pas, mais elle avait la certitude qu’ils n’arriveraient pas, étant donné le grand retard qu’ils avaient déjà. Mais le problème, c’était qu’elle n’avait aucunement envie de rentrer à Poudlard dès maintenant. Où pourrait-elle aller ? Où n’était-elle pas encore allée, à Pré-au-Lard ?

    La réponse s’imposa soudain à son esprit, comme si c’était évident : La Cabane Hurlante. Elle n’y était encore jamais allée ! Alors pourquoi ne pas le faire aujourd’hui ? Aussitôt dit, aussitôt fait, elle prit la direction de la Cabane Hurlante, cabane que l’on disait hantée. Mais la brunette n’avait pas trop peur des fantômes, il y en avait des tas, à Poudlard !

    Ce fût donc sans trop d’appréhensions que la chinoise s’approcha de la cabane et y entra, avec quelques difficultés car la porte refusait de s'ouvrir.

    Voilà. Elle y était. Elle était dans la Cabane Hurlante ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://expelliarmus.forums-actifs.com
Maybeth Oney
6ème année, Serdaigle
6ème année, Serdaigle
Maybeth Oney

Féminin Nombre de messages : 29
Age : 28
Âge du personnage : 16 ans
Humeur : Instable
Date d'inscription : 17/07/2008

Feuille de personnage
Points de Magie: 20

Une Cabane hantée ? Pff, ça m'fait pas peur ! Empty
MessageSujet: Re: Une Cabane hantée ? Pff, ça m'fait pas peur !   Une Cabane hantée ? Pff, ça m'fait pas peur ! EmptyDim 20 Juil - 23:56

[Je m'incruste alors ^^]



Pas assez patiente -encore moins aujourd'hui sous ce beau soleil- pour lire. Pas l'envie de parler avec les fantômes du château ou se recevoir comme à l'accoutumée un seau d'eau sur le visage de la part de Peeves, l'adorable. Sa seule envie ce week-end, ce fut de fuir l'impression d'oppression que véhiculaient les couloirs lorsqu'un nombre incalculable d'élèves de première, de deuxième, de troisième et également des habitués qui ne trouvaient plus assez intéressant le ciel sans nuage, vous bousculaient, courraient, riaient aux éclats dans des bourdonnements de bruits incessants.

Après être sortie une demi-heure plus tard qu'elle ne l'aurait crue (apparemment Rusard trouvait que la légère déchirure sur son papier -celui-là même qui lui permettait d'aller à Pré-au-lard- rendait ce dernier inutilisable) elle se retrouva à nouveau bousculée de toute part : mais dehors.
Elle emprunta le chemin incroyablement vide qui menait vers une attraction morbide, qu'elle n'avait jamais trouvée si effrayant. La Cabane hurlante était le genre d'édifice qu'elle imaginait plutôt triste..triste parce que c'était toujours là son sentiment face à des constructions abandonnées et sans vie. C'était un peu comme un vieux délaissé que personne n'essayerait d'aider car il avait l'allure d'un fou.

Pourtant lorsqu'elle avança sous la chaleur, il y avait cette respiration rauque et cette pente gracieuse qui essoufflait May à chaque fois qu'elle faisait un pas vers la Cabane hurlante.
On ne pouvait guère s'y tromper : c'était bien elle. Seul cet édifice en bois , effrayant par bien des aspects telles les planches cloisonnées qui empêchaient aux intrus de voir l'intérieur, n'étaient pas ressemblant à toute autre construction : et de loin.

Forcenée par une toux assez virulente , Maybeth s'autorisa une petite pause. La main sur son point de côté elle regarda à droite et à gauche pour essayer d'apercevoir une once de vie sorcière. Mais tous les élèves avaient préféré s'attarder à acheter des produits dans le Magasin de Fred et Georges ou boire une bièraubeurre pour remettre leurs idées en place. Elle en éprouva une satisfaction particulière car c'était de ces journées et de ces moments , qui ne vous donne pas forcement envie d'être entouré.
Lorsque son coeur cessa de battre un peu trop fort et qu'elle constata qu'il ne restait plus grand chose à parcourir, elle reprit son périple qui n'avait vraiment rien d'éprouvant, sauf si on avait sa maladresse.
A chaque roche ou branche jonchée de lierre , elle trébuchait de part et d'autre si bien qu'à la fin , on eut l'impression qu'elle s'était plus battue avec un Scroutt à Pétard que traversée vingt cinq mètres.
Mais elle parvint à destination non sans être tombée une fois.
Pendant un instant elle chercha des yeux un coin assez en état pour poser son fessier royal qui avait souffert sous sa chute ..d'une royale rapidité. Mais après quelques secondes son regard se porta instinctivement sur la porte de la cabane amochée et elle retint un souffle de surprise. La cabane hurlante...ouverte ?
C'était bien la première fois.

Dans sa tête une petite voix aigue commença à lui hurler dessus, comme à chaque fois qu'elle avait une de ses idées particulières en tête.
Elle l'ignora et scruta du regard l'entrée sombre..peu advenante. Les rayons du soleil n'arrivaient pas à exercer leur pouvoir dessus et toute lumière s'arrêta au pas de la porte ; comme si une magie étrange les tuait à l'instant.

"Tu vas encore t'attirer des ennuis , comme toujours !N'entre pas , n'entre pas , pas pas paaaaaaas !!"
Et alors elle rentra.

Elle fut prise à nouveau d'une quinte de toux , mais à cause de la poussière cette fois. Elle avança de quelques pas , prudemment et commença à s'habituer au faible éclairage. Elle s'était apparemment trompée en ce qui concernait le sombre dans la cabane car au fur et à mesure que les secondes passaient, tout lui fut plus clair et lorsqu'elle vit une fille en face d'elle la regarder avec attention , elle ne put réprimer un cri de surprise.
Maybeth eut d'abord l'idée folle et bête que c'était peut être un de ces fantômes qui hurlaient dans la cabane, une chose qu'elle n'avait pas crue auparavant. Mais après le choc elle remarqua que cette dernière n'avait pas la consistance si familière des âmes qui flottaient et que , d'un certain point , elle paraissait tout à fait...vivante.
Elle se massa instinctivement le poignet qui avait souffert de son ancienne chute , sans quitter du regard la jeune fille au teint doré -bien qu'il fut difficile d'en discerner le teint sous le peu de lumière.
Puis elle décida de rompre le silence qui devenait de plus en plus absurde.


"Euh.Bonjour.. " elle s'arrêta en pleine phrase , essayant de regarder à côté de la jeune fille en face d'elle : elle ne voyait personne.

"Tu es toute seule ici ?" demanda-t-elle poliment d'une voix posée, quoiqu'un peu surprise. Si elle comprenait parfaitement son propre comportement qui ne suivait pas souvent la logique ; elle n'arrivait pas à cerner celui de sa voisine.

[839 mots]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarabeth Van Hook
6ème année, Serdaigle
6ème année, Serdaigle
Sarabeth Van Hook

Féminin Nombre de messages : 128
Age : 26
Âge du personnage : Seize ans
Humeur : Eh bien, évites de m'embêter ...
Date d'inscription : 28/06/2008

Feuille de personnage
Points de Magie: 25

Une Cabane hantée ? Pff, ça m'fait pas peur ! Empty
MessageSujet: Re: Une Cabane hantée ? Pff, ça m'fait pas peur !   Une Cabane hantée ? Pff, ça m'fait pas peur ! EmptySam 26 Juil - 13:14

    Cela aurait pu paraître assez morbide et étrange, de vouloir aller dans cette cabane, que tout le monde disait hantée. Mais Sarabeth n’avait pas peur de vulgaires fantômes, surtout qu’ils n’existaient peut-être pas. Bon, d’accord, elle devait bien avouer qu’elle ressentait une (très) légère appréhension en entrant dans la cabane hurlante, mais certains auraient hurlé rien qu’à l’idée de venir là, et elle n’était pas si effrayée que cela. Elle marchait dans la cabane, s’habituant à la pénombre et faisant attention à ce qu’il n’y ai pas d’obstacles devant elle, mais elle ne voyait rien.

    Soudain, elle se sentit bête, mais incroyablement bête ! Comment n’avait-elle pas pu y penser plus tôt ? Elle était une sorcière, par la barbe de Merlin, et réagissait comme une petite Moldue morte de trouille ! Il n’y avait aucune raison d’avoir peur et, par-dessus le marché, elle n’avait même pas allumé sa baguette. C’était d’ailleurs la raison pour laquelle elle se sentait si idiote : elle avait oublié d’allumer sa baguette et se plaignait mentalement du noir qui l’empêchait d’avancer en toute sûreté. D’un geste vif et assuré, elle sortit sa baguette et marmonna un « Lumos », ce qui fit éclairer la pièce. Des chaises cassées, des meubles en mauvais état … C’était les fantômes qui avaient fait cela ?

    Elle ne put s’interroger plus longtemps là-dessus, car elle entendit derrière elle une voix qui disait « Euh. Bonjour ... ». Sursautant quelque peu, Sara’ se retourna avec brusquerie et s’apprêta à jeter des dizaines de sorts, lorsque la lueur de sa baguette dévoila le visage d’une jeune fille qui devait avoir à peu près son âge et qui lui demandait à présent si elle était toute seule ici. Beth la reconnue soudainement : C’était une élève avec qui elle était tout le temps en classe, elles étaient de la même année et de la même maison, et cette fille se nommait Maybeth Oney. Peut-être qu’elle n’avait pas encore reconnu Sarabeth, car, en tous cas, elle se comportait comme si elles ne se connaissaient pas, mais elle n’avait pas dû remarquer que c’était elle …


    « Maybeth ! » s’exclama la brunette. « Qu’est-ce que tu fais là ? Toi aussi tu as voulu visiter cette cabane ? »

    Après tout, elles se connaissaient, Sara’ pouvait donc sans problème lui poser ce genre de questions. Sauf que sa camarade de maison lui avait également posé une question : si elle était seule ici, et Beth ne lui avait toujours pas donné de réponse, étonnée de la voir ici.

    « Oui, oui, je suis venue seule … »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://expelliarmus.forums-actifs.com
Maybeth Oney
6ème année, Serdaigle
6ème année, Serdaigle
Maybeth Oney

Féminin Nombre de messages : 29
Age : 28
Âge du personnage : 16 ans
Humeur : Instable
Date d'inscription : 17/07/2008

Feuille de personnage
Points de Magie: 20

Une Cabane hantée ? Pff, ça m'fait pas peur ! Empty
MessageSujet: Re: Une Cabane hantée ? Pff, ça m'fait pas peur !   Une Cabane hantée ? Pff, ça m'fait pas peur ! EmptyVen 8 Aoû - 12:59



Le silence ne dura pas longtemps, et la surprise de son interlocuteur fusa.


« Maybeth ! »

Cette voix familière voleta vers les oreilles de May qui essaya de se rappeler qui ..qui donc pouvait parler de cette manière.
Puis la lumière de la baguette que tenait sa voisine s'éleva vers les deux visages et Maybeth resta un moment prise au dépourvue. Sarabeth ?
Sarabeth Van Hook appartenait à sa maison et l'avait plusieurs fois saluée dans la salle commune jusqu'à entretenir un lien qui pourrait frôler l'habitude de se voir. Malgré tout , Maybeth ne la connaissait pas très bien mais l'avait trouvée amicale, sociable..une fille qui se fait vite des amis et qui n'est que rarement intimidée.
Elle fixa sa poche où était rangée sa baguette magique , bien en sûreté. Apparemment elle n'avait pas été aussi intelligente que d'autres Serdaigles , pour penser à s'en servir..Quelle idiote... C'était à se demander comment le Choixpeau magique avait pu la considérer assez intellect. Peut être avait-il eu ses raisons...comment savoir.

« Qu’est-ce que tu fais là ? Toi aussi tu as voulu visiter cette cabane ? »

Momentanément perdue dans ses pensées , Maybeth fixa à nouveau Sarabeth qui la regardait avec cette pointe de curiosité et d'étonnement ; celle qu'ont les gens qui ne s'attendaient pas à des retrouvailles impossibles.
May lâcha son poignet et sourit calmement.

"On peut...dire ça" répondit-elle. Après tout le mot visiter était large, et il ne faisait aucun doute que venir voir la cabane pour échapper à la foule était un moyen comme un autre de jouer les exploratrices de bouts de bois et de fantômes sadiques. May s'arracha au regard inquisiteur de sa 'voisine de pallier' et regarda autour d'elle, vaguement intéressée par la poussière

« Oui, oui, je suis venue seule … » avoua son interlocutrice après quelques secondes, comme si elle s'était rappelait une question passée et banale.
Maybeth regarda avec surprise Sarabeth avant d'afficher une mine compréhensive.

"Chacun ses raisons pour venir ici , n'est-ce pas ?" s'esclaffa May.
Puis elle redevint sérieuse et s'adossa au bois rigide de la cabane , en prenant garde à ne pas détruire des toiles d'araignées.
"Après tout , ce n'est pas très important" ajouta-t-elle evasivement.

C'était vrai , quelle importance ? Que quelqu'un nous ai posé un lapin, qu'on ne supporte plus la foule ou qu'on s'ennuie, ce qui était intéressant c'était de surtout pouvoir aller où on le voulait, sans faire partager les causes et les conséquences à qui va-là.
Tout à fait à l'aise malgré le lieu morbide, Maybeth regarda par la porte et remarqua que les lueurs de la journée avaient des tons moins puissants, plus doux, annonciateurs d'une après midi presque achevée et d'un début de soirée marquant la fin des promenades . Maudissant sa mémoire pour avoir oublié sa montre dans son dortoir, elle essaya de se convaincre qu'il était encore trop tôt.
Contrairement à la chaleur de dehors la cabane recelait une humidité incroyable et Maybeth fut surprise de constater que son dos frissonnait en contact avec les murs de la cabane.

"C'est la première fois que tu rentres dans la Cabane hurlante ?" demanda soudain Maybeth , prise d'une témérité impulsive. Elle scruta des yeux le fond du couloir qui menait vers l'intérieur de la cabane, mais il faisait bien trop noir là bas pour y voir quoique ce soit.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Une Cabane hantée ? Pff, ça m'fait pas peur ! Empty
MessageSujet: Re: Une Cabane hantée ? Pff, ça m'fait pas peur !   Une Cabane hantée ? Pff, ça m'fait pas peur ! Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Une Cabane hantée ? Pff, ça m'fait pas peur !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Et un entretien pour la cabane dans le vieux chêne, un.
» Regard Hanté - Mâle - Sang - Guerrier
» Huit personnes dans une maison hantée, ça va pas être la jo... AAAAAAH ! C'ETAIT QUOI CE BRUIT ?!
» Lieux hanté en 1692 dans l'ain
» Cool un manoir hanté ! [Libre évidement]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard 42 :: Hors Poudlard :: Pré-au-Lard :: La Cabane Hurlante-
Sauter vers: